L’histoire d’une évolution

 L’histoire d’une évolution

 

Le Groupe Casino est l’un des supermarchés les plus connus et les plus visités en France et au monde.

Il est dirigé par le président directeur général de ce groupe, un homme ambitieux tout en sachant qu’il est aussi actionnaire majoritaire à la société Rallye.

 

Un rêve devenu une réalité :

En effet, c’était une toute petite épicerie achetée et développée par Geoffroy Guichard (le fondateur de Casino), elle se situait dans Saint-Étienne, qui à son tour a fait sa rénovation et la transforma en magasin alimentaire général en 1892.

Et voilà que maintenant ce groupe occupe les premières places dans son domaine et possède plusieurs filiales (monoprix, leader Price…) et ses points de ventes sont aux environs de 15 300.

Leader Price enfaite c’est le nouveau nom donné à la plupart des magasins de Mutant après les avoir racheté par le fondateur.

La rentabilité de ce magasin s’améliore d’une année à une autre la preuve il est devenu le leader et 11èm distributeur mondial.

En plus c’est le premier magasin qui est entré en partenariat avec allo resto. Il a facilité la tâche pour ses clients d’où ils sont servis chez eux en quelques minutes. On ne peut pas être gâté plus que ça ! la satisfaction de ses clients est primordiale.

Il était le seul et le premier distributeur qui proposait une limite des dates de consommation pour éviter un danger que peut engendrer un produit périmé et a fait la vente à la prime pour fidéliser ses clients pourvu qu’ils soient contents et fiers de leurs supermarchés et afin d’avoir une bonne relation et préserver sa part dans le marché français.

Le PDG a bien joué dans le cadre du « marketing mix » qui représente un point fort au développement et à la rentabilité du premier concurrent de carrefour (coté produit, prix, distribution et communication). Il utilise la stratégie de « gagnant-gagnant » qui donne l’opportunité à récompenser le client le plus fidèle en offrant des cadeaux, des billets d’avions …

Le 1er distributeur en Amérique Latine a su comment gérer la situation et sortir de la spirale des prix bas vu que de nos jours c’est devenu impératif et Leader Price représente le noyau de cette stratégie dominante.

L’esprit de ce groupe se représente à travers des valeurs clés qu’ils utilisent comme : la solidarité (animés de l’esprit d’équipe et de coopération), la loyauté (attentifs aux personnes et au respect de la parole donnée), et aussi l’exigence (exigeant dans la recherche de la performance et dans l’évaluation des résultats).

 

Evolution remarquable seulement en 5 années :

Parlons maintenant coté finance et chiffre d’affaire, en 2008 le volume d’affaire commercial du premier distributeur en Colombie en millions d’euros « 28704 », ce chiffre se multiplie pendant 5 ans est devient « 57408 » et même les capitaux propres de « 7124 » à « 15608 ».

Le 1er distributeur du commerce alimentaire et non alimentaire au Brésil enregistre en France son 11èm trimestre consécutif de progression organique des ventes.

Le groupe Casino passe par une très bonne période et annonce un résultat d’exploitation de 500 millions d’euros en 2016 ! de plus le canal internet est toujours en croissance et sur un bon rythme avec un gain de +0.8pt à 4.9%. Il constate une amélioration au niveau de l’activité et des chiffres presque dans le vert.

Petit à petit, ce groupe commence à lancer sa propre marque en électronique, électroménager, immobiliers, produits cosmétiques et même des vêtements à moitié prix en les comparants avec d’autres concurrents dans le but d’avoir une gamme complète à prix compétitifs..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Read More

Image de marque : EADS s’appelait finalement Airbus

Image de marque : EADS s’appelait finalement Airbus
Ce changement de nom concrétise le fait que cette entreprise veut se donner un nouveau souffle d’image et montrer qu’elle ne se limite pas à une structure bipolaire franco-allemande, une nouvelle donne. Le changement de nom est aussi le fait de prendre en compte que le produit phare d’EADS est l’Airbus, donc c’est la réalité des faits. En la circonstance EADS ne fait que ce qu’a fait Boeing Marwan Lahoud le successeur de Jean-Paul Gut au poste de directeur général délégué à la stratégie et au marketing affirme qu’en prenant le nom d’Airbus mercredi EADS a capitalisé sur l’image du constructeur aéronautique qui assure les majeures parties des revenues du groupe européen adoptant ainsi un profil similaire à celui de son rival américain Boeing. L’avionneur européen a largement contribué aux résultats supérieurs aux attentes publiés par EADS au deuxième trimestre EADS qui confirme des prévisions pour 2015. Airbus représente les deux tiers des revenus EADS et c’est la marque la plus connue à l’internationale, tandis qu’EADS n’a jamais été un nom très populaire. Il y a également la réorganisation et la restructuration des divisions défense et espace pour devenir plus compétitifs et plus profitable à l’avenir. Neuf mois après avoir abandonné l’idée d’une fusion avec le britannique BAE Systems, EADS a annoncé le rapprochement de ses divisions défense et espace. La nouvelle organisation tient en trois divisions, Airbus avion civile, Airbus Defence and Space et Airbus Helicopters avec Eurocopter. L’Espagne possède 4 % du Groupe, la France 12% et l’Allemagne 12% donc 28 % au total et 70 % au moins sont sur le marché mondial. C’est une chance pour Airbus d’accéder au marché mondial des capitaux afin de développer ses produits, c’est devenir une entreprise lancée dans le grand bain de l’industrie internationale. Read More

Résidence principale…locatif…que faire en 2016?

Résidence principale…locatif…que faire en 2016?
Selon les experts en investissement et en placement de fonds, les prix de l’immobilier sont stabilisés et les taux sont très bas 2016. La personne qui va investir en ce moment pourra se féliciter pendant 20 ou 25 ans d’avoir investi en 2016. Du côté des prix, il y a une stabilisation depuis au moins 3 ans et il n’y a pas une raison pour que les prix craquent, les taux sont ultras bas, c’est le moment pour les investisseurs de miser sur leurs résidences principales, c’est l’alignement des planètes appliqué à l’immobilier. Dans ce cas-là précisément, investir dans l’immobilier ancien a beaucoup d’intérêts, car l’investisseur peut choisir et il y a beaucoup plus de choix que dans l’immobilier neuf. Il faut reconnaitre qu’actuellement dans l’immobilier neuf il y a une configuration des planètes qui est assez inédite, car le neuf revient au même prix que l’ancien. Il y a une différence fondamentale, les frais de notaire sont beaucoup plus élevés, il y a des frais de mutation et des taxes sur l’ancien. Sur un achat d’immobilier ancien, il y a 10 % de frais de notaire et qui sont entre 2 et 3 % dans l’immobilier neuf et sont bien souvent offert par les promoteurs. Il y a une différence de prix de 10 % et si l’investisseur est éligible PTZ (le Prêt à taux zéro) qui est jusqu’à 40 % du financement. La charge financière de remboursement arrivera à gommer la différence de prix entre le neuf et l’ancien. Si l’investisseur est sur des secteurs ou l’immobilier neuf n’est pas à plus de 20 % de différence avec l’immobilier ancien et bien le neuf lui revient en charge financière grâce au PTZ et aux frais de notaire en moins a peu prêt à l’équivalent que l’ancien. Un appartement en ancien à 165 000 euros et un appartement neuf à 200 000 euros et si l’investisseur est éligible au PTZ, (le Prêt à taux zéro) c’est la même charge de remboursement.   Read More